fbpx

Quand l’indignation se répand et qu’on aime ça… Evocation avec le philosophe Laurent De Sutter.

Laurent De Sutter est notre invité dans ce 6ème épisode de DISOBEY. Nous évoquerons les liens entre indignation et raison, de notre addiction au scandale et de ces moments au cours desquels on part dans tous les sens, en particulier sur les réseaux sociaux 🙂

Découvrez quels sont les points communs entre indignation et raison ? Pourquoi sommes-nous dépendants de notre relation aux réseaux sociaux dans notre manière la plus commune de nous indigner ?

Pour en savoir plus sur cette fameuse indignation qui nous rend accro, lisez son livre : “Indignation totale”. N’hésitez pas à laisser un commentaire, un pouce levé et de vous abonner à notre chaîne !

PODCAST

L’invité

Laurent de Sutter, né le 24 décembre 1977 à Bruxelles, est un philosophe belge francophone. Il est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Il dirige par ailleurs la collection Perspectives critiques aux Presses universitaires de France (PUF) et la collection Theory Redux chez Polity Press à Londres. Il est aussi membre du Conseil scientifique du Collège international de philosophie.
Plus d’informations ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_de_Sutter

DISOBEY, c’est quoi ?

“Que chacun fasse connaître le genre de gouvernement qui commande son respect et ce sera le premier pas pour l’obtenir.”
La Désobéissance civile, Henry David Thoreau

Sur le mode graphique des interrogatoires tels qu’on a pu les voir dans les films noirs/policiers des années 70 : une table au milieu d’une pièce vide, une lampe de bureau pour seul éclairage, l’invité fait face à son interrogateur. L’intention est de laisser place à la personnalité de chacun et les raisons de son implication professionnelle ou personnelle. Nous inviterons des personnalités issues du monde culturel, politique, associatif.

D’autres épisodes de Disobey

Arnaud Zacharie nous parle de l’injustice fiscale
Olivier Bailly, fondateur de Medor, évoque le renouveau du journalisme d’investigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *