fbpx

Bruno Dayez est particulièrement sous le feu médiatique car il représente le détenu sans doute le plus tristement célèbre de Belgique, Marc Dutroux. Aujourd’hui, l’actualité le replace au centre des attentions car Marc Dutroux introduit une demande de libération sous condition devant le Tribunal d’Application des Peines (T.A.P). C’est l’occasion pour Disobey de revenir sur un des véritables enjeux en fond derrière le bruit médiatique :  maintenir en détention perpétuelle des hommes et des femmes sans autre possibilité que mourrir en prison ne s’apparente-t-il pas à une peine de mort qui ne dit pas son nom ? On évoque dans cet épisode l’état de la justice en Belgique, les conditions de détention, la peine de prison est-elle encore adaptée à notre époque, comment la dépasser ?  

Retrouvez-nous sur toutes les plateformes de podcasts

AppleSpotifyGoogle PodcastAnchor

NOW sur Facebook : https://www.facebook.com/NOW.presse
NOW sur Instagram : https://www.instagram.com/nowallifornia
NOW sur Twitter : https://twitter.com/WalliforniaLove 

N’hésitez pas à faire vos remarques dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : http://bit.ly/NOWABO 

/// L’invité //// 

Bruno Dayez est avocat au Barreau de Bruxelles depuis 1982. Il a été assistant à l’UCL au centre de philosophie du droit, assistant en droit aux facultés Saint Louis à Bruxelles, chargé de cours à l’ICHEC et l’ULiège et chroniqueur judiciaire pour différents médias. Auteur de plusieurs livres dont “Pourquoi libérer Marc Dutroux” ou encore “Les trois cancers de la justice”.
Plus d’informations ici : http://www.dayez.be/bruno_dayez.html 

Vous aimeriez nous proposer un invité ?  Contactez-nous : https://disobeyaaz.cluster028.hosting.ovh.net/contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *